Assistance ventilatoire prolongée

Assistance ventilatoire prolongée Image

Les malades sous assistance ventilatoire prolongée (AVP) sont hospitalisés dans une unité de soins intensifs et souffrent d’une grave insuffisance respiratoire; ils ont besoin de l’aide d’un ventilateur plus de six heures par jour pendant plus de 21 jours, mais ne nécessitent pas de services supplémentaires fournis par une unité de soins aux malades en phase critique (c.-à-d. des patients qui sont autrement stables sur le plan médical). En 2011, le West Park Health Centre et le RLISS du Centre-Toronto ont élaboré un plan complet pour les soins et la gestion continus des patients dans le RLISS du Centre-Toronto nécessitant une assistance ventilatoire prolongée.

Au cours de l’exercice financier 2012-2013, Services ontariens des soins aux malades en phase critique s’appuiera sur le plan du RLISS du Centre-Toronto pour établir un cadre de travail stratégique et un plan de mise en œuvre visant à améliorer la capacité en soins aux malades en phase critique, et ce, en élaborant des programmes de transition pour les patients sous AVP et en atténuant les pressions s’exerçant sur les capacités par la création de programmes de détection précoce..

Élaborer un programme de gestion des antimicrobiens dans les USI de l’Ontario

Élaborer un programme de gestion des antimicrobiens dans les USI de l’Ontario Image

Les infections nosocomiales, sans doute parmi les plus grandes menaces à la sécurité des patients, ont acquis au fil du temps une résistance de plus en plus forte aux traitements. Il est plus difficile et coûteux de traiter les organismes résistant aux antimicrobiens et le nombre de nouveaux antibiotiques en voie de développement a chuté vertigineusement. En raison de leur état clinique et de la complexité de leurs soins, les patients admis dans une unité de soins intensifs (USI) sont les plus susceptibles d’être atteints par une infection nosocomiale résistant aux antimicrobiens. Services ontariens des soins aux malades en phase critique travaille en étroite collaboration avec le Mount Sinai Hospital dans le cadre du programme de gestion des antimicrobiens de l’University Health Network (MSH-UHN ASP) pour surveiller l’utilisation des antimicrobiens dans les USI de l’Ontario et pour concevoir une stratégie de transfert des connaissances aux hôpitaux qui n’ont pas encore de programme de gestion des antimicrobiens.